Championnats

Les résultats de la semaine

PGA Tour : John Deere Classic. 

Sur les greens de l’Illinois, le golfeur américain de 23 ans Bryson DeChambeau remporte sa première victoire sur le PGA Tour.

A un point seulement de son challenger Patrick Rodgers, DeChambeau termine le tournoi en -18. Il décroche également son ticket pour Birkdale après pas moins de 6 birdies sur ses 9 derniers trous. 

Voici sa réaction suite à sa victoire :

« J’ai travaillé tellement dur toute ma vie pour arriver à ce résultat. Remporter le John Deere est un sentiment incroyable. J’ai toujours cru en ma façon de faire les choses. J’ai vu beaucoup de manières d’y arriver et je suis à l’aise avec ce que je fais. Il suffit juste d’y croire et ça a payé. »

Rodgers, qui a également un petit coup d’avance sur ses concurrents directs, termine second après avoir réalisé une très belle carte de 64 au second tour.

Exaequo avec Rick Lamb, Wesley Bryan termine en troisième position. Ils signent tous deux de très belles performances avec notamment un tour en 64 pour Bryan ainsi qu’un tour en 63 pour Lamb, qui réalisera d’ailleurs un eagle au trou n°14.

Voir le classement complet

European Tour : Aberdeen Asset Management Scottish Open

Lors d’un playoff palpitant entre l’espagnol Rafa Cabrera Bello et l’anglais Callum Shinkwin, c’est finalement le rookie d’Hazeltine qui s’impose 4 à 5.

Avec un score total de -13, et un dernier tour en 64 ponctué de 8 birdies, l’espagnol de 33 ans remporte son troisième tournoi sur l’European Tour. Sa dernière victoire sur le circuit européen remontait à 2012, lors du Omega Dubai Desert Classic.

Pour Callum Shinkwin par contre, la déception est grande. Leader la majeure partie du week-end, l’anglais flanche au n°18 du dernier tour. Shinkwin fait bogey quand Rafa fait birdie.

Il réalise notamment deux eagles dont un à ce même trou n°18 ainsi que sur le trou n°14 du troisième tour. En guise de consolation, il décroche lui aussi son ticket pour le British Open.

La surprise du jour nous vient par contre de France.

Le toulousain Matthieu Pavon réalise l’exploit de terminer sur la troisième marche du podium en -10, loin devant des stars mondiales telles que Rickie Fowler (9ème en -7). A 24 ans, Pavon réussit à faire coup double sur l’European Tour. Il sécurise son droit de jeu pour l’année prochaine et obtient un pass pour jouer son premier majeur : Le British Open.

Voir le classement complet

LPGA : US Women Open conducted by USGA

Chez les femmes, c’était THE week-end puisque les meilleures golfeuses s’affrontaient sur les terres du Président Donald Trump, à Bedminster, lors de l’US Open féminin.

Et la Corée du Sud a encore montré sa domination puisque 8 joueuses du top 10 sont sud-coréennes.

C’est finalement Sung Hyun Park qui termine en pôle position, avec un score de -11. La septuple vainqueure sur le LPGA Coréen a déroulé un très bon jeu malgré un début assez poussif (73, 70, 67, 67).  Elle remporte sa première victoire en majeur. Voici sa déclaration : « J’ai remporté de nombreuses victoires dans d’autres tournois mais gagner l’US Open, c’est juste incroyable. Je suis extrêmement contente. »

En seconde position en -9, et c’est assez rare pour le préciser, on trouve Hye Jin Choi, une golfeuse amateur sud-coréenne de 17 ans.

Un temps en tête du tournoi, elle devra sa seconde place à son double bogey réalisé sur le trou n°16 sur le dernier tour. Au total, elle réalise quatre cartes de 69, 69, 70 et 71.

Mi Jung Hur et la numéro un mondiale So Yeon Ryu finissent en troisième position en -7.

Les françaises Isabelle Boineau et Karine Icher ne passent pas le cut.

Voir le classement complet

Challenge Tour : Italian Challenge by Lyoness

En Sardaigne, c’est le suédois Joel Sjöholm qui est sacré vainqueur du tournoi en -24.

Le suédois réalise un stratosphérique 62 lors du second tour, où il effectue 7 birdies et un eagle. Sur la totalité du tournoi, il ne décoche que 3 bogeys ! Il fait également son entrée au classement de la Road To Oman et prend la 5ème place.

4 coups derrière, on trouve l’écossais Bradley Neil qui finit en -20, exaequo avec Chase Koepka, frère de Brooks Koepka, vainqueur de l’US Open 2017.

Les deux joueurs se sont notamment fait remarquer par la qualité de leurs jeux respectifs. 65, 64, 64 et 71 pour Neil et 65, 66, 65, 68 pour le frère de Brooks. Ils font également leur entrée aux 7ème et 8ème places de la Road To Oman.

Côté français, c’est un représentant de la #TeamGolfPlus qui termine à la meilleure place du classement. Il s’agit d’Antoine Rozner qui se classe 18ème, exaequo avec un autre tricolore, Robin Sciot-Siegrist. Les deux golfeurs rendent des cartes finales de -14.

Antoine réalise un très belle fin en 66 et 65.

Voir le classement complet

Source : GOLFPLUS  

Tags
Voir plus

Paul

Paul, joueur occasionnel dans le sud de le France, passionné par le golf depuis plus de 10 ans. Recherche pour vous les informations les plus pertinentes dans les championnats et sur le matériel de golf.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Fermer