Championnats

US Open : Quand Patrick Reed casse un club


Patrick Reed avait certainement peur de manquer le cut de l’US Open. Bonne nouvelle : l’Américain a terminé le troisième Majeur de l’année, dans le par total et à la 32e place finale. Mais sans son wedge.

Vendredi après-midi à Pebble Beach, Patrick Reed débarque sur le green du 18 en difficulté. Après une mise en jeu dans le rough suivi d’un lay-up dans le bunker, l’Américain dépose son approche dans l’épais rough qui entoure le dernier green. Le vainqueur du Masters 2018 tente alors un flop shot, trop long, qui s’enfonce un peu plus dans le rough. La suite :

Cet accès de colère aura été salvateur pour Patrick Reed, qui déposera son chip suivant à 60 centimètres avant de rentrer le putt pour signer un double bogey et s’assurer une place pour le week-end. « C’était la fin de journée, j’avais besoin de manifester ma colère, a expliqué le sextuple vainqueur sur le circuit américain. Je n’ai pas touché au parcours, je n’ai pas dit d’obscénités. Ce n’était qu’une fraction de seconde, je suis immédiatement passé à autre chose. »

Une actualité autour du golf en temps réel, la revue de presse de l’ensemble des sites de golf en France, c’est sur Social Fairways.

Aller sur le site de l’actualité golf de l’équipe

Voir plus

Paul

Paul, joueur occasionnel dans le sud de le France, passionné par le golf depuis plus de 10 ans. Recherche pour vous les informations les plus pertinentes dans les championnats et sur le matériel de golf.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Fermer